En février 2016, Google annonçait la disparition des publicités Adwords de la colonne de droite des pages de résultats et l’apparition d’un quatrième lien sponsorisé supplémentaire dans les résultats « premium ». En revanche, les annonces Google Shopping et le Knowledge Graph restent affichés sur la colonne de droite.

google

Pour expliquer ce changement, Google a invoqué sa volonté d’unifier les affichages entre ordinateur et mobile, où la colonne publicitaire de droite n’existe pas.On se doute bien, en agence SEO, que ce changement cache certainement d’autres raisons.

Depuis l’avènement du Knowledge Graph, les liens à droite étaient des annonces publicitaires de moins en moins visibles, peu cliquées donc peu rentables pour Google. En revanche, mettre sur une même colonne les liens sponsorisés et liens naturels permet à Google de « perturber » en quelque sorte l’internaute afin qu’il ne fasse pas la différence entre ces deux liens. Une étude récente del’Ofcom sur les adultes et leur usage des médias montre qu’un adulte sur deux ne fait pas la différence entre résultat naturel et résultat sponsorisé. Google avait tout intérêt à supprimer les annonces dans la colonne de droite puisque 35% des personnes interrogées pensent que les trois premiers résultats sont les plus pertinents.

Des 11 annonces payantes habituelles, il n’en reste plus que 4 en premium et 3 en bas de page. Pour figurer dans le top 4, les annonceurs vont devoir se battre à coup de CPC plus élevé. Un moyen (peut-être) pour le moteur de recherche de passer la barre des 20 milliards de dollars de bénéfice.

Google affirme que ce quatrième lien ne s’affiche que pour les requêtes hautement commerciales. Mais cette restriction pourrait bien ne pas durer. Les résultats de ces requêtes sont déjà parasités par le bloc de Google Shopping qui s’affiche dans le quart droit de la page, ce qui complique le travail sur la visibilité des petits sites positionnés sur un secteur très concurrentiel.

Le SEA en complément du SEO

Aujourd’hui, il est encore trop tôt pour savoir si les résultats naturels ont été victimes de ce nouvel affichage de la part de Google. En revanche, avec l’arrivée de ce quatrième lien adwords, le nombre de liens naturels sans scroller diminue, passant de 3 liens à 2 (et encore tout dépend de la taille de son écran, avec un petit écran il se peut même qu’aucun lien naturel ne soit visible).

adwords

Optimiser son référencement par les contenus n’en reste pas moins primordial. Pour ne pas tomber dans la surenchère, jouer la carte de la qualité du contenu reste pertinent et efficace sur le long terme.

Bientôt un nouvel affichage pour les annonces adwords

Aux dernières nouvelles, Google testerait un nouvel affichage pour ses annonces adwords avec plus de textes. Il serait bientôt possible d’avoir un double titre sur ses annonces, mais aussi de voir sa description allongée (passant de 70 (2 x 35) à 80 caractères). Ce nouvel affichage serait donc plus imposant et diminuerait encore plus les chances de voir des liens naturels au-dessus de la ligne de flottaison.

Résultats Google : que change l’apparition du « block-4 » pour le SEO ?
Étiqueté avec :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

trois × quatre =