À notre époque où confort et matérialisme ont pris une certaine importance, les personnes âgées qui refusent d’intégrer un établissement spécialisé sont de plus en plus nombreuses. Le bon compromis est sans aucun doute un système de téléassistance : non seulement il permet à nos aînés de profiter le plus longtemps possible de leur domicile, mais il rassure également la famille proche, sachant qu’en cas de mésaventure il y a toujours quelqu’un pour répondre à un appel de détresse.

Qu’est-ce-que la téléassistance ?

La téléassistance permet une intervention d’urgence en cas d’accident domestique, de chute ou de malaise. Le dispositif est extrêmement simple, la personne âgée dispose d’un boitier ainsi qu’un pendentif ou un bracelet à porter constamment sur elle. Lorsqu’un problème survient, il lui suffit d’appuyer sur un bouton d’appel la mettant tout de suite en relation avec le service d’assistance. Un téléopérateur répond immédiatement et prévient les proches pouvant se rendre rapidement sur les lieux. Les secours sont sollicités si toutefois la famille est injoignable ou ne peut se déplacer.
Il existe même certains forfaits avec détecteurs de chutes si la personne accidentée est victime d’un malaise, l’empêchant d’émettre l’appel.

Quels sont les risques de vivre seul pour un sénior ?

Vivre seul à partir d’un certain âge est risqué : la perte d’autonomie et des fonctions motrices, souvent combinée à une prise de médicaments, favorise les accidents ou les chutes domestiques. En France, selon l’INPES, 40% des personnes victimes d’une chute sont dans l’incapacité de se relever, et restent paralysées au sol pendant plus de trois heures. Cela peut entraîner par la suite des complications pouvant être fatales.

Comment bien choisir son système de téléassistance ?

La téléassistance, également appelée téléalarme, propose plusieurs solutions afin de s’accommoder au mieux aux différents besoins. On retrouve généralement trois systèmes forfaitaires :

  • La téléassistance traditionnelle : pour la personne qui ne sort pas souvent seule, elle dispose d’un boîtier émetteur en bracelet, pendentif ou en clip. La personne âgée doit simplement actionner le bouton du boîtier pour la mise en relation avec le service d’assistance ;
  • La téléassistance mobile : reliée directement à un GPS, elle permet une surveillance de la personne même en dehors de son domicile. Généralement un bouton spécial se situe à l’arrière du téléphone portable en cas d’accident ;
  • La téléassistance active : des capteurs de mouvement sont disposés au domicile de la personne surveillée, ils détectent les chutes ou tout mouvement inhabituel.

Aujourd’hui, les systèmes de téléassistance active se développent de plus en plus sur le marché de l’aide au maintien à domicile. Elles rassurent davantage, car en cas de chute entraînant un malaise, la victime est dans l’incapacité d’appeler à l’aide.

La téléassistance est la solution qui permet de rester dans son cocon en toute sécurité. Afin de faciliter l’accès à ce service, de nombreuses aides financières sont disponibles : des réductions fiscales, des aides des caisses de retraite ou auprès des collectivités locales.

 

Pourquoi bénéficier d’un service de téléassistance pour les personnes âgées

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

trois × 3 =