Vous envisagez de créer votre petite plateforme de vente en ligne ? Le comportement des clients change avec le temps, mais le plus souvent, les stratégies des commerçants restent les mêmes. Depuis 2020, l’épidémie du COVID-19 et l’isolement social, le nombre de personnes qui font leur shopping sur le net a augmenté et beaucoup de choses ont changé. Quels sont les nouveaux comportements des clients sur les sites d’e-commerce ?

L’utilisation du bon vieux d’un moteur de recherche

Malgré les nombreux changements, les moteurs de recherches sont toujours les premiers générateurs de trafic. C’est pourquoi, si vous avez un site d’e-commerce, vous devez envisager d’améliorer votre référencement afin que les internautes puissent vous trouver. 

Vous avez le choix entre sous-traiter les opérations à une agence de création site e-commerce Paris ou gérer tout de A à Z. Pour économiser de l’argent, il est souvent très tentant de choisir la deuxième option, mais si vous êtes débutant, déléguer c’est mieux organiser.

 Les clients ont moins de patience qu’avant

Vu que le client à de plus en plus le choix, il est moins patient, même s’il s’agit d’un produit qu’il recherche. Pour que vous puissiez faire acheter votre produit, il faut veiller à ce que le consommateur puisse accéder à votre plateforme et à vos produits en quelques clics. Il veut également connaître les avis des internautes, savoir la date de livraison et payer facilement.

Des consommateurs de plus en plus expérimentés

Après avoir testé plusieurs sites d’e-commerces pendant le confinement, les consommateurs commencent à avoir des repères. Si un client a été déçu par votre plateforme d’achat en ligne, ce n’est pas une première place sur le SERP qui va lui faire changer d’avis. C’est la raison pour laquelle vous devez améliorer l’expérience du client à tous les niveaux, allant de la navigation aux procédures de paiements.

Les clients de plus en plus vers l’achat social

 Une personne qui vient d’attendre 3 heures pour obtenir ses bagages le fait savoir sur Twitter. Ce genre d’événement aurait passé inaperçu au 20ème siècle, mais actuellement, les entreprises doivent adopter un nouveau comportement. Un millénial écoute l’avis d’un influenceur sur Youtube ou sur Instagram, plutôt que celui d’un médecin. Avant d’acheter un produit sur un site d’e-commerce, une personne se fie d’abord sur les avis des utilisateurs. Le plus souvent, les remarques négatives sont toujours prises en compte et sont les premières causes de désistement. Vous devez vous adapter à ce changement en traitant les réclamations des clients afin qu’ils ne salissent pas votre réputation.

Des consommateurs à la recherche d’une expérience personnalisée

Les consommateurs sont plus attirés par les sites d’e-commerce qui leur proposent un achat plus personnalisé afin de gagner encore plus de temps. C’est pour cela qu’un bon référencement et une bonne publicité n’est plus assez pour faire la différence. Il vous faut maîtriser le big data et collecter des données mises à jour afin de proposer une offre personnalisée aux clients. 

Plusieurs entreprises vous proposent d’ailleurs de vous aider à un coût raisonnable par rapport aux avantages. N’oubliez pas qu’un client est fidèle à une enseigne qui reconnaît sa particularité et lui traite comme une personne unique. Le big data est une solution efficace tout en représentant l’avenir de la gestion commerciale.

Des internautes apprécient de plus en plus l’omnicanal

Actuellement, une personne possède plusieurs appareils pour se connecter sur internet. Elle peut également comparer les offres sur le net et dans un magasin physique. Il est indispensable pour un magasin d’avoir une base de données unique afin de gérer tous les flux à travers les logiciels comme le commerce unifié. Ces derniers ne sont que des outils, mais l’essentiel est que vous changez vos modes de pensées.

2021 : les nouveaux comportements clients en e-commerce